Les mathématiques, la plus grande bêtise des arabes !

Et oui, l’algèbre, par exemple, cette affreuse chose qui vous causait tant de soucis lors de vos examens, a comme coupable le grand mathématicien Al Khwarizmi (الخوارزمي)…Les mathématiques étaient peut-être du gâteau pour vous lorsqu’elles rimaient avec nombres mais vous ne pouvez pas nier que lorsque les nombres ont commencé à se mélanger à ces lettres, le gâteau s’est transformé en mélange explosif. Et bien, le « x » qui sert maintenant à désigner l’inconnu dans une équation est aussi une invention des arabes.

Read more

Share

Ibn-Sina (Avicenne), le médecin et scientifique multidisciplinaire

Ibn-Sina (Avicenne) – de 980 au 1037 : Ce prodige est né aux alentours des années 980 près de Boukhara, en Perse. C’est un des philosophes islamiques les plus reconnus. Il excelle, entre autres, dans l’histoire de la philosophie et de la médecine. Ses multiples idéologies ont fait de lui le philosophe le plus respecté en Occident durant son époque. C’est très tôt, soit à l’âge de 18 ans, qu’il termina ses études en médecine, ce qui est en autre une des raisons qui lui a permis de se faire connaitre en tant que génie. Néanmoins, ce dernier ne s’arrêta pas à l’étude de la médecine car il s'intéressa à plusieurs autres sciences, notamment l’astronomie, l’alchimie, la chimie et la psychologie. Ses multiples études lui permirent d’être l'auteur de monuments, d’ouvrages, mais aussi de plusieurs textes courts. Il est mort en 1037.

Read more

Share