Muhammad Ibn Mūsā al-Khuwārizmī (Al-Khawarizmi),le mathématicien astronome et géographe

Al-Khawarizmi – de 780 à 850 : Né vers les années 780 à Khiva en Ouzbékistan, Al-Khawarizmi est un mathématicien, géographe, astrologue et astronome. D’après plusieurs écrits, il est le premier mathématicien de son époque et forcément, le plus connu. Il est à l’origine de l’algèbre qu’il mit de l’avant dans l’Europe entière à partir du XIIe siècle. Dans un de ses ouvrages de mathématiques (Kitābu 'l-mukhtaṣar fī ḥisābi 'l-jabr wa'l-muqābalah), il explique, entre autres, comment résoudre une équation du second degré ou bien comment transformer une soustraction dans un membre, en une addition dans l’autre membre. Hormis, le fait qu’il excella dans le domaine des mathématiques, il fut aussi auteur de plusieurs ouvrages de mathématiques dont le plus célèbre qui s’intitule…

 


Muhammad Ibn Mūsā al-Khuwārizmī (Al-Khwarizmi),le mathématicien astronome et géographe

 (De 780 a 850)


“Les savants des temps passés et des nations révolues n'ont cessé de composer des livres. Ils l'ont fait pour léguer leur savoir à ceux qui les suivent. Ainsi demeurera vive la quête de la vérité.” – Al-Khawarizmi

Son parcours en quelques lignes :

Al-Khawarizmi – de 780 à 850 : Né vers les années 780 à Khiva en Ouzbékistan, Al-Khwarizmi est un mathématicien, géographe, astrologue et astronome. D’après plusieurs écrits, il est le premier mathématicien de son époque et forcément, le plus connu. Il est à l’origine de l’algèbre, qu’il mit de l’avant dans l’Europe entière à partir du XIIe siècle. Dans un de ses ouvrages de mathématiques« Kitab al-jabr wa al-muqâbala  -الكتاب المختصر في حساب الجبر والمقابلة‎‎ », il explique, entre autres, comment résoudre une équation du second degré ou bien comment transformer une soustraction dans un membre, en une addition dans l’autre membre. Hormis, le fait qu’il excella dans le domaine des mathématiques, il fut aussi auteur de plusieurs ouvrages de mathématiques dont le plus célèbre intitulé Kitābu 'l-mukhtaṣar fī ḥisābi 'l-jabr wa'l-muqābalah (Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison) qui fût utilisé couramment non seulement dans l’Orient, mais également en occident. Ce distingué scientifique est mort en 850.

Ses majeures réalisations : 

Al-Khawarizmi est l’auteur d’ouvrages mathématiques qui sont en partie responsables de la diffusion des chiffres arabes ainsi que des procédés algorithmiques, tel que l’algèbre, à travers le Moyen-Orient ainsi que l’Europe. En effet, son livre Abrégé du calcul par la restauration et la comparaison explique en profondeur la résolution d’équations mathématiques du premier et second degrés ainsi que les bases de l’algèbre. Étant considéré comme le premier qui a entamé l’explication de ces calculs, il devient donc très vite connu et réputé pour son intelligence. Ce mathématicien est à l’ origine de la règle de la double erreur ainsi que la méthode géométrique de la résolution des carrées inconnus en mathématiques. Aussi, il est le premier à avoir publié les tables des sinus et tangentes des triangles.

Hormis ses multiples découvertes en mathématiques, Al- Khwarizmi s’intéressait également à l’astronomie. Il effectua de nombreuses recherches sur les calendriers, les calculs des positions réelles du soleil de la lune et des planètes, sur la visibilité de la lune et finalement sur les tables astrologiques. Mise à part les mathématiques et l’astronomie, ce dernier était aussi doué en géographie car il réalisa plusieurs avancées dans ce domaine. Al –Khawarizmi était à la tête d’un groupe de 70 géographes qui ont produit sous ses ordres la première carte du globe terrestre en 830. De plus, il effectua un travail sur les montres, les cadrans solaires ainsi que les astrolabes qui ont beaucoup contribué au développement de ces sujets. Il est aussi important de préciser que ce génie a directement contribué aux calculs des mesures du volume et de la circonférence de la Terre.

Son influence sur la civilisation contemporaine :

Il est clair que la découverte de l’algèbre par Al–Khawarizmi a été, pour le moins qu’on puisse dire, extrêmement utile pour la société contemporaine. Ses multiples recherches ont abouti à de nombreuses suppositions qui lui ont permis de mettre en place un système de mathématiques qui est aujourd’hui indispensable à ce domaine. Surnommé le père de l’algèbre, il n’est pas seulement le fondateur de cette technique mais bien aussi le premier vulgarisateur du système décimal ainsi que le premier à avoir mis en place les toutes premières tables des sinus et tangentes, qui sont indispensables pour effectuer plusieurs calculs trigonométriques. Il est donc évident que ses découvertes ont grandement fait avancer les mathématiques pour en être au niveau d’aujourd’hui. Ayant constaté l’importance de ses recherches dans le domaine des mathématiques, ses ouvrages ont d’ailleurs été traduits en plusieurs langues européenne et chinoises pour ainsi servir aux études de plusieurs.

L’une des plus grandes réalisations qui a influencé le monde contemporain et particulièrement la technologie de l’information (IT) est l’invention de l’Algorithme qui est défini comme une suite d’opération ou d’instructions qui sert à simplifier la complexité des différents problèmes et les résoudre. Cette technique qui vient même de son nom (الخوارزمي) a donné naissance à la science qui l’étudie à savoir l’algorithmique. Une science qui a permis le développement et la mise en œuvre de plusieurs applications touchant le fonctionnement et la conception des ordinateurs, la cryptographie, le routage d'informations, la planification et l'utilisation optimale des ressources, le traitement d'images, le traitement de texte, la bio-informatique et bien d’autres applications dans d’autres domaines et disciplines.

De plus, Al –Khawarizmi a, d’une certaine façon, contribué au développement de l’astronomie contemporaine car il a effectué des recherches concernant la position du Soleil, de la lune ainsi que des planètes. Puisque ses calculs se sont avérés comme étant réels, ils ont donc certainement été très utiles pour aider les astronomes de nos jours de s’orienter par rapport aux calculs futurs qui ont suivi.

Ils ont dit sur Al –Khawarizmi

  1. Pour rendre hommage à Al-Khwarizmi, en 1973 l'Union astronomique internationale (UAI) a baptisé officiellement un cratère d'impact sur la face cachée de la Lune au nom de Al-Khwârizmî
  2. Deux astéroïdes connus sous les noms (11156) Al-Khwârizmî et (13498) Al Khwârizmî portent également officiellement son nom découverts respectivement en 1997 et 1986.
  3. Al–Khwarizmi est considéré comme étant le fondateur ainsi que le père de l’algèbre par la plus grande majorité des scientifiques à travers le monde.
  4. Le pape Sylvestre II (Gerbert d’Aurillac) imposa le système de numération décimal d’Al –Khwarizmi au monde Chrétien
  5. Aldo Mieli dit, à cet effet : «Si nous nous penchions sur les mathématiques et l'astronomie, nous trouverions, dès le départ, des savants de premier ordre, le plus célèbre étant Abu Abdullah Mohamed Ibn Musa Al-Khuwarizmi».

 

Par Soumia Mahidjiba (Montréal, Canada)


Références

  1. Voir André Allard (éd. sc.), Muhammad Ibn Mūsā Al-Khwārizmī. Le calcul indien (algorismus), Librairie scientifique et technique A. Blanchard, Paris ; Société des Études classiques, Namur, 1992 (ISBN 978-2-87037-174-9).
  2. Muhammad Ibn Mūsā Al-Khwārizmī
  3. Savant musulman: Al-Khawarizmi(Algorithme) « le père de l'algèbre »
  4. Math et Tiques
  5. Brève histoire de l’Académie, 1927 – 1940
  6. Al-Khawarizmi le grand savant Abbasside père de l’algèbre

 

Share

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *